Aide sociale : Certains devront vivre avec -140$ par mois

Publié le 2016-11-15 01:41:41 par Marc-André Noiseux

Oui , François Blais a de nouvelles cartes dans son jeu. Notre gouvernement innove et transforme l’aide sociale en camp de concentration.  Ceux qui acceptent les emplois misérables au salaire minimum et aux conditions révoltantes dans des usines malpropres gérées par des psychopathes auront la vie sauf et les autres se verront couper leur chèque d’aide sociale de 800$ par mois, ramenant le montant total à -140$ . Ils devront donc de l’argent au gouvernement au lieu d’en recevoir. Si ils ne remboursent pas leur dette dans les 30 jours , les prestataires de l’aide sociale devenus débiteurs seront emballés dans des sacs de couchage remplis de briques et jetés dans l’océan. Ensuite,  un migrant intégriste libéral et gentil remplacera chaque citoyen décédé, héritera de son linge, son compte en banque, ses amis et sa famille.

 

 

On pense que cet incitatif permettra au gouvernement d’avoir un meilleur bilan financier et aux québécois les plus pauvres de se prendre en main dans la dignité. Par chance pour les libéraux , le fait que la population mondiale fasse une fixation sur Donald Trump a permis à cette transition de se faire dans la douceur , sans protestations, tout comme cette nouvelle loi garantissant le droit à la guerre sainte aux croyants des religions dont les adeptes votent majoritairement libéral.

 

Voici les déclarations de plusieurs des ministres ou ex-ministres du PLQ  au sujet de cette fameuse loi sur l’aide sociale :

 

Monique-Jérôme Forget

«  Les pauvres, ça ne m’a jamais tellement intéressé. Ça manque de prestige des pauvres !  Lorsqu’ils s’achètent du déodorant chez Dollorama, ils sentent un mélange de chocolat et de Spic and Span. »

 

Gaétan Barrette

« Tant qu’à moi, j’ai pas de problèmes avec les pauvres tant qu’ils restent tranquilles sous le pont Jacques Cartier ou dans les forêts. Il faut voir les pauvres comme des animaux sauvages ou des tribus de Pygmées. »

 

Jean-Luc Fournier

« Les gens qui n’ont pas d’éducation, ils ont juste à faire les jobs merdiques que personne d’entre nous ne veulent faire et travailler chez Tigre Géant durant 20 ans,  ils pourront ensuite s’en acheter une éducation et voir eux aussi à quel point c’est gratuit ici si on compare avec la Corée du Nord. »

 

Cette semaine, deux autres lois entreront en vigueur, soit celle qui imposera une taxe fécale en plus de la taxe d’eau. Des compteurs de crottes intelligents seront insérés dans chacune de nos toilettes et à chaque année, nous allons devoir payer la taxe fécale en fonction de la quantité et la grosseur de nos besoins. Une seconde taxe visant les obèses verra le jour. Un pèse-personnes sera installé à l’entrée de chaque dépanneur ou épicerie et selon votre poids, le prix de vos articles changera.  

 

 

Le premier ministre, lorsque nous avons tenté de l’avoir en entrevue, s’est contenté de dire qu’il n’y avait jamais eu d’austérité sur le dos des assistés sociaux et des plus fragiles, que cette histoire est un mythe aussi invraisemblable que celui du bonhomme sept heures.

 

 

Éditorialiste : La Pie Maskoutaine

 

[ Si vous n'avez pas compris que ceci est une PARODIE , je vous trouve amusant et peu crédible mais je suis tout de même tenu de vous en informer car le PLQ est tellement habitué de nous surprendre... une blague à son sujet peut facilement passer pour la réalité .  ]



Date : 2016-11-15 01:41:41


ATTENTION : Ceci est un blogue agrémenté d'une zone humour et n'est pas une page journalistique officielle. J'y véhicule des opinions ou analyses de notre société avec lesquelles on peut être en accord ou en désaccord .Je ne cherche pas à me faire des amis mais à décrire des réalités avant tout. Je ne suis pas responsable de vos traumatismes personnels. Sur cette page, je critique les religions, lobbies pharmaceutiques, politiciens etc . Évidemment , tout le contenu de ma zone humour doit être pris à la légère et chaque gag est bien expliqué par la suite donc si vous voyez de la haine gratuite dans mes textes, je crois que vous en comprenez mal le sens et dans ce cas, je ne peux en être tenu responsable. Je suis cru mais je ne balance pas d'insultes gratuites qui ne trouvent aucun fondement moral.