Monique Jérôme-Forget : « La SIQ, c’est une gang de pas bons là-dedans »

Publié le 2016-11-04 04:56:05 par Marc-André Noiseux

Je regardais Monique Jérôme-Forget parler en entrevue depuis quelques années et je la trouvais bonne, très bonne enfumeuse. Son excès d’aise me semblait cacher autre chose mais j’ignorais quoi. On aurait dit une vieille sorcière déguisée en matante cool permissive qui donne des ti-bonbons. Je me disais qu’un jour, un squelette allait s'échapper du placard et ce jour est arrivé, maintenant qu’on apprend que 3 libéraux proches de Jean Charest auraient commis une fraude immobilière, une des pires que le Québec a connu, ce sous le nez de Monique qui n’aurait rien vu. L'explication est simple bien que burlesque : C'est parce que … la SIQ, ça ne l’intéressait pas ... ça manquait de prestige. Une ministre du TRÉSOR PUBLIQUE qui ne s’intéresse pas à un organisme géré par ...... ???? Je vous laisse deviner qui. 

 

Leçon à retenir : 

Si Monique n’aime pas la pauvreté, ça n’existe pas jusqu’à ce qu’on installe un pauvre dans son salon. C’est ça la bonne gestion. 

« Je n’avais pas vu ces pauvres, ça ne m’intéressait pas. Ça manque de prestige au fond. » ( exemple fictif )

 

 

Ça fait des années que je compare le PLQ et ce qui l’entoure à une fleuristerie italienne douteuse, à l’époque de Berlusconi en Europe. Je vois autour de ce parti absolument tous les éléments présents lorsque le crime organisé gouverne un pays ou un état. Ici par contre, ce n’est probablement pas la mafia qui essaie d’infiltrer le gouvernement. Le gouvernement EST la mafia à mon humble avis. Il n’y a plus de barrières, faire partie du crime organisé, c’est être en affaires, tant qu’on ne se fait pas prendre. Avant l’histoire publique de Marc Bellemare, probablement que tout le monde là-dedans s’échangeait les enveloppes brunes comme si c’était parfaitement normal et éthique. Il faut arrêter de croire que ces personnes bien habillées sont toutes intègres parce qu’elles ne signent pas de reçus pour corruption lorsqu’elles magouillent.  On manque de preuves judiciaires mais on n’est pas tous des cons. 1 + 1 = 2.

 

 

L’attitude qui trompe peu

Vous savez, parfois, une personne n’a pas besoin de dire : « J’étais au courant et je n’ai rien fait » pour se dénoncer elle-même. Simplement de faire ce qu’a fait Monique et se mettre à dégobiller sur la SIQ en les traitant de gang de pas bons … en se pressant de dire que la SIQ , ça manque de prestige, que personne de compétent ne veut mettre les pieds là… ça suffit à mon œil analyste pour me faire une opinion sommaire.


L’attitude de Monique la « matante un peu saoule qui pète de la broue »  témoigne d’une personne trop sûre d’elle qui veut épater la galerie avec le mensonge qu’elle se répète dans sa tête pour se déculpabiliser. Quand on tente de se laver aussi maladroitement, habituellement, on a une famille de squelettes délirants qui claquettent dans le placard. Ce n’est pas une preuve en justice, l’intonation et le choix des mots de quelqu’un mais ça en dit long aux observateurs rusés comme moi.

 

Des criminels au pouvoir, ça n’existe pas ici ?

Je me souviens le lendemain de l’assassinat du parrain montréalais, monsieur Rizzuto , j’avais osé écrire qu’à mon avis , ce n’était pas un règlement de compte anodin mais probablement une commande des politiciens qui ont pris peur… et selon moi quand des politiciens ont peur, même la mafia se tasse. L’émission enquête venait de parler du 30% trop cher en construction et du 5 à 10% de tous les argents des contrats qui allaient à qui ? Au clan Rizzuto et aux partis politiques. Les gens commençaient à faire des liens. Je me suis questionné pour la première fois à savoir : "  Est-ce que les tarés qui nous gouvernent pourraient avoir fait tuer le parrain ? " Le fils Vito ne possèdait certainement pas tous les noms et secrets parce qu’il parlait trop et se vantait trop, il était trop jeune, c’est surtout le père qui savait les vrais détails concernant les politiciens corrompus. Il a été buté presque le lendemain des révélations de la ‘ cut ’ de 5 à 10% des contrats à la mafia et aux partis politiques. Ça adonne bien, il faut le dire et ce qui est habituel avec le PLQ et les vieux partis mafieux de l’Italie, c’est que tout adonne tellement toujours bien. Le ménage est toujours fait au bon moment.  

 

Dites-vous bien une chose : Jamais aucun clan mafieux ne peut régner sur la rive-sud de cette façon durant des années sans avoir fait chanter des politiciens et des gradés de la police. C’est la seule façon. Le père Rizzuto possédait probablement des informations sur des ministres corrompus et si ça se trouve, on l’a fait tuer avant qu’il déballe son sac, avant qu’il salisse la moitié des politiciens du PLQ et d’autres partis. C’est pour le bien être de la mafia aussi que les politiciens véreux sont protégés sinon toute leur magouille tombe.  C’est toujours mon avis après des années et … regardez-bien aller les événements à venir. On va se marrer, je l’espère. Les médias sont furax à cause de l’affaire Laggacé et concernant les journalistes d’enquête espionnés. Certains politiciens vont avoir les fesses tellement serrées qu’ils vont quitter à la mi-mandat … pour des raisons familiales, évidemment. Ils vont ensuite se re-pointer 3 années plus tard devant les médias, possiblement avec plusieurs verres d’alcool dans le nez pour vomir publiquement sur les organismes qu’ils ont laissé se corrompre.

 

J’espère que l’hiver sera chaud, j’ai l’impression que la marche communautaire en face du parlement sera une activité de plein air très prisée cette année.

 

 

Auteur : Marc-André Noiseux



Date : 2016-11-04 04:56:05


ATTENTION : Ceci est un blogue agrémenté d'une zone humour et n'est pas une page journalistique officielle. J'y véhicule des opinions ou analyses de notre société avec lesquelles on peut être en accord ou en désaccord .Je ne cherche pas à me faire des amis mais à décrire des réalités avant tout. Je ne suis pas responsable de vos traumatismes personnels. Sur cette page, je critique les religions, lobbies pharmaceutiques, politiciens etc . Évidemment , tout le contenu de ma zone humour doit être pris à la légère et chaque gag est bien expliqué par la suite donc si vous voyez de la haine gratuite dans mes textes, je crois que vous en comprenez mal le sens et dans ce cas, je ne peux en être tenu responsable. Je suis cru mais je ne balance pas d'insultes gratuites qui ne trouvent aucun fondement moral.