Lev Tahor poursuit l’ex maire d’une ville guatémaltèque

Publié le 2016-06-22 07:18:22 par Marc-André Noiseux

La secte de Lev Tahor qui avait été plus ou moins expulsée du Québec poursuit maintenant Antonio Adolpho Perez, le maire d’une ville du Guatemala qui lui a également montré la porte de façon on ne peut plus directe. Selon les informations d'Alain Promkin de la station 98,5 FM , l'organisation religieuse douteuse a répliqué par un procès puisque l'ex-maire a perdu ses élections ...donc son immunité. C'est à dire, en résumé, que des taré mentaux détestant tous les non-juifs, qui ne donnent à peu près aucune éducation à leurs enfants, qui maltraitent les femmes ainsi que les petits, qui dérogent aux droits les plus basiques de l’humain … pensent qu'on leur doit quelque chose lorsqu’on les expulse. J'espère que la cour guatémaltèque annulera la poursuite. Il est temps que la justice mondiale et internationale lance un message clair aux sectes qui se servent des lois pour paralyser le système.

 

 

Il faut être ferme avec tous ces hypocrites de la pleurniche partout dans le monde, autant les intégristes musulmans que les juifs orthodoxes et les autres sectaires intolérants tarés. Notre province, pour sa part, n’est pas un festival de larmes de crocodiles et notre système de justice n’est pas une loterie pour demi-civilisés.  Par contre, avec les directions qu’on prend depuis quelques années, je pense qu’en moins de 10 ans, avec l’aide de Philippe Couillard et Justin Trudeau, on fait pousser des bananiers partout au Québec et au Canada.

 

Chez les québécois, il ne manque pas d’exemples de poursuites qui n’auraient jamais dû être acceptées par la cour. Il n’y a qu’à penser à Djemila Benhabib. Je n’ai pas honte de le dire, les gens qui s’acharnent sur elle me font souvent penser à de petits chiots qui se masturbent sur la jambe du premier humain qu’ils rencontrent. Ces individus comme Adil Charkaoui ou  les détracteurs de Djemila qui tentent de créer l’impression d’un fléau islamophobe en se servant du système judiciaire de façon douteuse, ils devraient être poursuivis pour tentative de détournement de justice à des fins de propagande religieuse… rien de moins. Ça calmerait les ardeurs de certains groupes que pas mal tout le monde connait.

 

Un " deux poids deux mesures " malsain au Québec

Où sont nos bons politiciens pour venir démolir ces mosquées et écoles d'endoctrinement qui , malgré le caractère gentil de certains modérés les fréquentant, propagent des messages odieux et inacceptables en 2016 ? Où sont nos politiciens pour fermer la MAC , qui est un organisme intégriste déguisé ( et je mâche mes mots ) , invitant des imams et cheiks schizophrènes pour faire des allocutions sexistes ? Je vais vous le dire où sont les politiciens , ils sont tous partis aux toilettes. Ils le font dans leurs culottes devant le nombre... tout simplement , sinon ils auraient déjà agi.

 

 [ Si vous vous apprêtez à m’écrire que je suis un bien mauvais connaisseur car les bananiers ne poussent pas de façon naturelle au Québec, sincèrement , recherchez le terme «  république bananière » sur Google et tout s’éclaircira pour vous ]

 

 

Marc-André Noiseux



Date : 2016-06-22 07:18:22


ATTENTION : Ceci est un blogue agrémenté d'une zone humour et n'est pas une page journalistique officielle. J'y véhicule des opinions ou analyses de notre société avec lesquelles on peut être en accord ou en désaccord .Je ne cherche pas à me faire des amis mais à décrire des réalités avant tout. Je ne suis pas responsable de vos traumatismes personnels. Sur cette page, je critique les religions, lobbies pharmaceutiques, politiciens etc . Évidemment , tout le contenu de ma zone humour doit être pris à la légère et chaque gag est bien expliqué par la suite donc si vous voyez de la haine gratuite dans mes textes, je crois que vous en comprenez mal le sens et dans ce cas, je ne peux en être tenu responsable. Je suis cru mais je ne balance pas d'insultes gratuites qui ne trouvent aucun fondement moral.