Étouffés par le communautarisme victimaire

Publié le 2015-12-15 17:35:25 par Marc-André Noiseux

D’abord, expliquons la différence entre le communautarisme dans sa notion d'équité, de partage des ressources et le communautarisme victimaire. De nos jours, les gens ont de plus en plus besoin de sentir qu'ils appartiennent à un groupe ou une élite citoyenne. Nous sommes de plus en plus isolés et rêvons de reconnaissance. Ça a créé sur Facebook une sorte de psychose collective. Des gens qui ne sont même pas au courant de tous les tenants et aboutissants d'une cause déchirent leur chandail et vomissent sur tout message moindrement transgressif. On se retrouve dans une société d'handicapés de la conscience incapables de raisonner, de discuter calmement ou de supporter que quelqu’un, quelque part sur la planète, fasse des farces sur leur maladie, religion ou autre. Je dois vous le dire, je trouve que le Québec sent fermement la soupe au lait depuis quelques années et ça empire de façon inquiétante.

Parfois , j'écoute les médias et je me pose la question : " Existe-t-il des gens qui parlent simplement en leur propre nom avec leurs propres arguments logiques ou est-ce qu'on est au contraire confronté à des millions de petits perroquets qui répètent un discours différent en fonction de ce qu'ils ont entendu à la radio, à Tout le Monde en Parle, chez leur voisin ou au bar du village ? "

Il n'y a pratiquement plus d'entre deux, il n'existe que des gens qui sont pressés de déceler un comportement odieux chez autrui. Qui dénichera son raciste de la soirée, qui trouvera un antisémite le premier. Lorsque c'est trop tranquille sur les réseaux sociaux, ces " justiciers de l'opinion " se ruent sur quelqu'un de populaire pour déformer son propos dans le but de créer un faux scandale. Le plan est de mousser leur apparence de maturité devant les milliers d’internautes, en espérant de tout cœur être approché par l'émission Denis Lévesque et ainsi passer à la télévision.

 

Le lobby psychiatrique pharmaceutique

Il y a le lobby des pharmaceutiques qui fait qu'on n'a pas le droit de remettre en cause la psychiatrie moderne sinon on est immédiatement amalgamé comme des intolérants envers les patients, ce via  des "campagnes d'informations" cofinancées par les laboratoires ayant des budgets monstres pour faire de la propagande commerciale déguisée. Ces organismes manipulent des patients dont la perception d'eux même est altérée par les médicaments ...pour leur faire dire n'importe quoi et émouvoir le commun citoyen avec des diagnostiques. Ensuite, plus personne n'a le droit de douter de rien, on doit avaler tous les diagnostiques sans aucune preuve scientifique sinon on se fait ramasser par un communautariste fou qui croit détenir la vérité... qui insinue qu'on en veut aux patients, qu'on est " anti-bien-être" ou " anti-équilibre-mental ".

Là où ça dérape avec le lobby pharmaceutique dont je vous parle, c'est quand on arrive à un procès durant lequel chaque "spécialiste" cité a un diagnostic différent. Là le lobby est triste car ses meilleurs pions, les psychiatres, passent pour Panoramix le druide qui ramasse des plantes au hasard pour tester ses potions et qui diagnostique un peu n'importe quoi sans substance scientifique.  Ne vous en faites pas, il y aura des publicités déguisées en trousse de services pour les produits comme Effexor et les compagnies pourront ainsi indirectement faire du marketing, nommer leurs médicaments à la télévision ou la radio. Il y aura des commerciaux dans lesquels des gens sont kidnappés pendant le souper familial avec comme message : " À tous moments, la dépression enlève 1 personne sur 6. " Des publicités comme celles-là amènent des milliers de patients supplémentaires aux compagnies aussi riches que des pétrolières. C'est bien important pour les " pushers " de culpabiliser tous ceux qui ont une autre approche que la boucherie chimique des émotions à grande échelle.

 

Il est évident qu'on ne peut inclure la donnée " à tout moment " .  Ce n'est pas une donnée donc le 1 québécois sur 6 ne signifie rien du tout. C'est une fausseté et ce lobby s'est essayé de faire de la propagande. Par le passé ça ne fonctionnait pas tellement parce que des gens comme moi réagissaient férocement à ça. Aujourd'hui, les québécois se laissent tondre par les lobbies , une publicité comme celle-ci aurait passée parce que nous sommes devenu des moutons.

 

Les chasseurs d'Islamophobes

Celui-là, c'est un gros morceau. On parle en général de gens qui n'ont jamais lu le coran, ne connaissent pas la charia, ne savent même pas ce qu'est l’abrogation, qui était Abu Lahab , comment le prophète s'est comporté durant sa vie en s'accordant aux textes distribués et financés par la Mecque.  Ces gens déboulent, un peu à la manière de Lola dans la vieille série Chambres-en-Ville et vous déclarent islamophobe sans aucun argument cohérent. Ils prétendent en gros que vous avez une maladie mentale qui fait par défaut détester tous les musulmans et l’Islam.

Au nom du lobby des modérés, les chasseurs d’islamophobes veulent nous empêcher d’être dégouté par une religion qui prétend que la parole d’une femme vaut 50% de celle d’un homme. Selon eux, critiquer la source religieuse, c’est la haine des croyants ….parce qu’on leur a dit que ça en était. Ils ne comprennent pas les concepts, ils sont là pour chasser des «  islamophobes », un mot qu’ils ne maitrisent même pas comme l’a si bien dit la comédienne Nabila Ben Youssef. S’ils ne réussissent pas à trouver un intolérant, ils vont l’inventer. Ils choisissent n’importe qui de récalcitrant à certains versets du coran et ils sautent dessus comme des mouches à merde rassemblées devant le dernier tas de l’humanité pour le passer comme un raciste, un individu malsain qui méprise et crache verbalement sur chaque musulman qu’il croise.

 

Le lobby Féministe à son meilleur

Et boy, quel dossier. Personne n’est contre la vertu mais le lobby féministe actuel est en train de faire une overdose de vertu à certains endroits comme le Québec. À écouter ces femmes, il faut la parité dans tous les métiers. 50% politiciens, 50% politiciennes …. Quitte à forcer des femmes que ça n’intéresse pas à y aller …juste pour se prouver quelque chose.

On écoute les statistiques qui émanent du lobby féministe au Québec et ça donne souvent vraiment le sourire. On lit des chiffres qui viennent d’appels téléphoniques, de qu’en dira-t-on. On se réveille un matin et on apprend qu’il y aurait 200 000 femmes battues par année ou quelque chose du genre. On frise presque l'arrêt cardiaque. En moins de 30 ans, on les a toutes battues finalement.

Une de mes anciennes maitresse était ce que j'appelle une féministe orthodoxe. Elle prétendait que la femme est littéralement séquestrée au Québec , qu’elle était constamment sur la défensive face au machisme , que les fillettes sont exploités sexuellement et vendues massivement, que chaque homme pouvait devenir violent. Elle applaudissait chaque fois qu’elle voyait une cégeppienne FEMEN en overdose d’ecstasy, les seins à l’air, criant comme une sauvage pour une cause qu’elle ne comprend pas.  Vraiment , il y a assez d'injustice ailleurs dans le monde pour nourrir toutes les FEMENS en manque d'action et je salue souvent les opérations menées en sol islamique mais je ne comprend pas en quoi le Québec maltraite les femmes à ce point qu'on doit se foutre à poil dans un événement publique en beuglant parce qu'il n'y a pas 50% de femmes pompières ou 50% de femmes en politique. Pour elles , l'humanisme , c'est la parité absolue en chiffre , les deux sexes ne se complètent plus. Elles croient qu'il existe une guerre contre les machos à mener au Québec , une guerre ultime. C'est un peu le même principe qu'une psychose.

Tous les hommes réalisent en 2015 que l'utilisation du corps de l'homme à des fins commerciales ou publicitaires est aussi répandu , ce n'est plus propre aux femmes même si ces " cégepiennes et danseuses nues révolutionnaires " le prétendent.  Le pire, c'est que beaucoup de ces FEMENS sont les premières à faire des farces épaisses sur la grosseur du pénis , on ne peut pas dire que ça sent le discours d'égalité . Ça sent d'avantage la fausse activiste étudiante qui a fumé un joint de trop entre deux cours de science humaine. 

 

 

Selon des statistiques récentes, si on inclut la violence mentale dans la définition de violence conjugale, les hommes du Québec seraient autant victimes que les femmes. Quand on répond ça aux FEMEN enragées, elles ne savent plus du tout ou se mettre puisque depuis le début , elles répètent que la violence mentale est aussi condamnable, qu'elle est plus discrète donc pernicieuse. Devant leur incapacité à gérer le fait que l'homme vit le même genre d'injustices qu'elles ,  ces FEMEN se foutent alors à poil et crient comme des niaiseuses que leur vagin ne nous appartient pas, ça fait de la bonne presse rapide.

Le plus insultant, c’est quand on croise une féministe qui nous dit : « Et bien si tu es humaniste, tu es par défaut féministe ». Ça c’est la pire idiotie que je me suis fait répondre. C’est comme quand un de nos amis présume qu’on aimerait être dans son groupe Facebook et nous y ajoute sans notre autorisation. Maudit que c’est plaisant.

Moi , en tant qu’humaniste , je ne peux tout simplement pas imaginer être dans un groupe sensé prôner l’égalité des sexes mais qui porte le nom FÉMINISTE au même titre que jamais je ne m’engagerais dans un groupe nommé les BLONDISTES prétendant lutter pour l’égalité de TOUTES les couleurs de cheveux.

 

La liberté d’expression doit-elle être gérée par des lobbies ?

Qui décide de ce qui est une pensée ou une déclaration odieuse ? Ce sont les lobbies qui s’expriment à la radio et la télévision tous les jours, que ce soit la psychiatre embauché par 98.5fm pour répéter son folklore qu’elle a appris par cœur, que ce soit Isabelle Maréchal qui déclarait coupable pratiquement chaque homme enquêté de viol sur les ondes de la radio , avant même que le procès commence. Un moment donné, je me rappelle qu'on retournait dans le passé de 40 ans pour dénicher des suspect de viol à la radio, ce pour donner l’impression que c’était un fléau constant et en augmentation. Il y en avait un à commenter presque chaque matin.

Il est grand temps qu’on fasse comprendre aux profiteurs de ce monde que nous sommes capables de raisonner par nous-même, que nous n’avons pas besoin d’une police des opinions pour orienter notre façon de penser. Si vous trouvez quelqu’un de crétin sur Facebook, vous lui signifiez et le bloquez de votre filtre au besoin. Ça se termine là. Il faut arrêter de croire que parce qu’un groupe de gens répètent tous la même chose, ce doit être 100% vrai.

Reprenons le contrôle de notre liberté de penser, nous ne sommes pas les petits moutons qu’on tente de faire de nous, réalisons-le et prenons-nous en main intellectuellement. Ça presse!!!

 

Marc-André Noiseux

 

 



Date : 2015-12-15 17:35:25


ATTENTION : Ceci est un blogue agrémenté d'une zone humour et n'est pas une page journalistique officielle. J'y véhicule des opinions ou analyses de notre société avec lesquelles on peut être en accord ou en désaccord .Je ne cherche pas à me faire des amis mais à décrire des réalités avant tout. Je ne suis pas responsable de vos traumatismes personnels. Sur cette page, je critique les religions, lobbies pharmaceutiques, politiciens etc . Évidemment , tout le contenu de ma zone humour doit être pris à la légère et chaque gag est bien expliqué par la suite donc si vous voyez de la haine gratuite dans mes textes, je crois que vous en comprenez mal le sens et dans ce cas, je ne peux en être tenu responsable. Je suis cru mais je ne balance pas d'insultes gratuites qui ne trouvent aucun fondement moral.