Qui Renaud Lachance essaie de protéger ?

Publié le 2015-12-10 14:46:30 par Marc-André Noiseux

En lisant les grandes lignes du rapport de la commission Charbonneau et à la lecture des courriels qui ont coulé dans les médias, courriels dans lesquels on a un commissaire qui insulte la juge et qui modifie des témoignages, protégeant ainsi le PLQ, je pense qu'on devrait enquêter sur monsieur Lachance. 


Je me souviens, lors de plusieurs enquêtes italiennes que j’ai suivies, on découvrait des individus comme monsieur Lachance qui semblaient toujours être là au bon moment pour gangréner les commissions d’enquête, pour manipuler les autres .... qui utilisaient des phrases désobligeantes envers leurs collègues pour orienter leurs opinions. La mafia, en partie infiltrée au gouvernement et dans la plupart des grandes économies locales, faisait menacer un commissaire de faire sauter sa maison si des noms connus sortaient. On lui faisait comprendre en mettant une fausse bombe dans sa voiture que, la prochaine fois, ce serait une vraie. Je sais que ça a l'air surréaliste dans une province comme la nôtre mais c'est certainement déjà arrivé, c’est simplement que vous ne l’avez pas su. Ceux qui reçoivent ce genre de menaces deviennent rapidement très silencieux, vagues … très obéissants lorsqu’il est temps de remettre un rapport. Ils savent qu’au moindre ébruitement, la famille saute.


Attendez avant de tout de suite me traiter de paranoïaque car peut-être vous aussi, vous aurez quelques doutes suite à la lecture présente. Je ne prétends pas savoir que le commissaire était corrompu ou menacé, je ne fais qu'affirmer mon grand doute. Si je faisais partie d'un corps de police nationale, moi ça me mettrait la puce à l'oreille de noter les comportements suivants chez un des codirigeants d'une commission d'enquête de 45 millions concernant la corruption des entrepreneurs et le financement des partis politiques.

 

  • Il demande  à la juge Charbonneau de  réduire les critiques envers les libéraux dans des courriels ainsi qu'il contredit celle-ci au dépôt du rapport, retirant presque 100% de la crédibilité de la commission qui nous a couté des dizaines de millions de dollars.

 

  • Malgré tous les témoignages de gens qui ne se connaissent pas et qui affirment tous que le gouvernement faisait du « pulling » chez les entreprises pour du financement illégal, monsieur Lachance refuse qu'on fasse des amalgames. Une ministre qui est responsable de donner des contrats gouvernementaux a même reçu plusieurs milliers de dollars de billets de spectacles et affirme qu'elle a simplement été naïve, après TOUS ses diplômes et l'expérience en tant que ministre d'une province. Elle voulait nous faire croire que c'était une maladresse, pas de la complaisance avec des contractuels , comme si elle ne connaissait pas la définition d'un conflit d'intérêts. Renaud .... il a cru ça lui.

 

  • Le commissaire modifie un témoignage en disant que Robert Benoit aurait " entendu dire" que Marc Bibeau demandait des argents en échange de faveurs alors que Robert Benoit affirme carrément que Marc Bibeau a directement tenté de le corrompre lui... en échange d'un poste ou d'un siège. On ne comprend pas cette affirmation de monsieur Lachance dans son rapport qui semble pratiquement insinuer que Robert a entendu dire ça dans les potins du village. Il y a eu au moins 10 personnes différentes qui ont affirmé la même chose au sujet de Marc Bibeau durant la commission.

 

Comment on peut en venir à d'autres conclusions qu'on est en train de gangréner un rapport pour protéger des hommes et femmes politiques? Il y a plein de témoignages qui vont tous dans le même sens mais tant qu'il n'y aura pas un reçu pour corruption politique signé de la main de Jean Charest, il semble que Renaud Lachance n'y verra que du "développement des affaires" .

 


 

Aujourd'hui, le député Drainville finalise un texte dans lequel il demandera à l'assemblée de convoquer Renaud Lachance et madame Charbonneau de façon séparée pour comprendre cette attitude douteuse du commissaire. On ne peut pas minimiser ce qui est dit. Renaud déforme des témoignages pour les transformer en " rumeurs de rumeurs ". Pourquoi faire ça si ce n'est pour protéger des gens très riches liés au gouvernement et à des mafias très dangereuses, pour protéger sa famille et sa maison ? Je pose la question, je n'y réponds pas mais il y a vraiment matière à questionnement.


Si notre système veut vraiment comprendre TOUS les tenants et aboutissants de la corruption, il aura éventuellement à faire enquêter ceux qui ont une attitude étrange en haut de la " chaine alimentaire " (hiérarchie du pouvoir). C’est la seule façon qui nous permettra de démasquer ceux qui se cachent. Les italiens l’ont compris et les véreux ont massivement été éjectés de la politique ainsi que des institutions judiciaires. L’Italie n’est plus le paradis parfait de la mafia.Tout me permet de croire que le Québec est, pour sa part, encore pris avec la même gangrène qui règne haut et fort, ce grâce à des hommes comme Renaud Lachance qui discréditent en claquant des doigts une commission d’enquête de 45 millions.


On a jeté Tomassi aux lions en croyant que ça allait distraire la foule et on va me faire croire que c’est tout ce qu’il y avait comme corruption et comme blâme à faire au PLQ ?


 

Autre questionnement légitime :


Pourquoi Tomassi était accusé en cours pour s’être corrompu au PLQ, ayant accepté une carte de crédit de la part de BCIA alors que madame Normandeau a accepté des milliers de dollars de billets de Céline Dion et autres cadeaux de la part d’un entrepreneur en conflit d’intérêt …mais n’a pas été poursuivie ? C’est pourtant deux actes de même nature. Même si Nathalie dit ne pas avoir donné de retour d’ascenseur, Tomassi non plus ne l’a pas fait avec BCIA. Pourquoi le PLQ s’est acharné sur Tomassi et pas Normandeau ? Se pourrait-il que Nathalie ait pu en faire tomber quelques-uns au PLQ et que tous aient fermé leur gueule quand elle a eu l’air d’une vraie sotte dans les médias ?


Beaucoup de choses restent à expliquer mais le dessin d'ensemble me parait assez clair. Nathalie, ayant été vice-première ministre, était bien évidemment au courant de beaucoup de choses que les autres ne savaient pas. Les gens du PLQ ont à mon avis choisi Tomassi comme bouc émissaire parce qu’il avait l’air d’un « gros tata » et était tenu loin des grandes lignes du parti. Il ne pouvait faire tomber personne d’autre que lui-même à ce moment-là, étant trop nouveau en politique. C’était un vantard et un homme douteux. Il portait bien le chapeau. C’est ce que je pense profondément. Si on veut savoir la vérité, ce sont des gens comme Nathalie (lorsqu’elle était en poste), Jacques Dupuis (ex-ministre de la sécurité publique) et Renaud Lachance qu’on doit surveiller. Ce sont eux qui ont tout le pouvoir d’orienter les mesures à venir et ce sont eux qui vont se faire manipuler par ces mafieux à cravates en échange de services ou carrément en échange de leur sauver la peau à eux et toute leur famille.


Je crois que nous n’avons pas idée à quel point la merde est prise dans le monde politique et si on ne met pas collectivement notre poing sur la table en demandant des comptes à Charest , Normandeau , Dupuis , Beauchamps, Bibeau et compagnie … ça va continuer de plus belle.


On dit que là où il y a apparence d’injustice, c’est aussi nuisible pour un système que lorsqu’il y a réelle injustice. Je pense que le Québec a atteint un tel seuil d’apparence d’injustice que si on ne fait pas un vrai ménage, on va se transformer en république de banane en moins d’une décennie.

 


Marc-André Noiseux

 



Date : 2015-12-10 14:46:30


ATTENTION : Ceci est un blogue agrémenté d'une zone humour et n'est pas une page journalistique officielle. J'y véhicule des opinions ou analyses de notre société avec lesquelles on peut être en accord ou en désaccord .Je ne cherche pas à me faire des amis mais à décrire des réalités avant tout. Je ne suis pas responsable de vos traumatismes personnels. Sur cette page, je critique les religions, lobbies pharmaceutiques, politiciens etc . Évidemment , tout le contenu de ma zone humour doit être pris à la légère et chaque gag est bien expliqué par la suite donc si vous voyez de la haine gratuite dans mes textes, je crois que vous en comprenez mal le sens et dans ce cas, je ne peux en être tenu responsable. Je suis cru mais je ne balance pas d'insultes gratuites qui ne trouvent aucun fondement moral.