Materner les B.S selon Sam Hamad

Publié le 2015-11-22 19:19:49 par Marc-André Noiseux

Le titre est très peu flatteur envers les assistés sociaux mais il est destiné , bien sûr , à choquer certains d’entre vous dans le but de créer une prise de conscience.

À la mesure de ce qu'on a appris ces derniers jours, le PLQ est en train de nous pondre une nouvelle magouille. Les “ yes man ” du parti pensent être capables de forcer les assistés sociaux à aller vivre là où ils ne veulent pas pour travailler à un poste qu'ils n'aiment pas . Qui va payer le déménagement ? Et une fois déménagé dans la honte , vous croyez que la personne à qui on manque de respect va tout faire pour garder son emploi certainement sous payé et négligeant qui ne cadre pas du tout avec ses aptitudes ni ses ambitions ? Non , il va rapidement devenir cynique , dépressif et se fera diagnostiquer malade mental par le médecin . Il se retrouvera alors assisté social à 750-800$ par mois au lieu de 645$ , coutera un tapon d'argent en pilules et restera encore plus longtemps qu'il l'aurait été aux crochets des autres ... par notre propre faute. Les libéraux pensent qu'un humain , c'est un bibelot qu'on déplace pour adonner aux couleurs de la maison.

 
 

 

Le trop peu d'argent donné aux assistés sociaux est à lui seul une raison de rapidement retourner au travail mais il survient un autre problème majeur à cette étape. Au delà de l’ambition de “ redevenir quelqu’un de participatif ” , existe le phénomène de la faim et de l’équilibre mental. Quand on tient des gens dans un tel niveau honteux de pauvreté , ils ne pensent qu’au prochain repas , ils tentent de survivre. Ils n’ont même pas d’argent pour laver leur linge . Vous iriez appliquer pour un emploi vêtu d’un chandail avec un loup .... arborant une superbe tache de moutarde et des leggings ? Voilà peut-être une partie du problème ....

 
Si c’est les profiteurs le problème , le gouvernement n’a qu’à envoyer des inspecteurs dans les champs l’été , c’est BOURRÉ de gens qui travaillent au noir sans être inquiétés par personne. Le fameux prétexte de resserrer l’aide sociale aux gens qui profiteraient massivement me semble simplement incroyable . Je me demande qui est le plus profiteur entre celui qui reçoit un montant pour survivre qui est à 50$ du prix d’un loyer moyen pour célibataire ..... et celui qui vient lui couper une partie de son chèque lorsqu’un membre de la famille donne de l’argent ou vient pour remplir le frigo . Oui , au cas où vous le saviez pas , un inspecteur du Bien-Être Social peut débarquer chez vous et si il découvre quelconque indice qu’on vous a donné de la nourriture ou de l’argent au delà d'un certain montant, il vous coupe alors l’équivalent sur votre chèque. Or , tout le monde sait qu’on ne peut survivre avec 645$ par mois sans avoir de l’aide de l’entourage. C’est de la torture que pratique notre gouvernement et il ose venir en remettre une couche. Je trouve ça RÉ-VOL-TANT et je suis moi-même un contribuable . Je n’ai pas besoin d’être assisté social pour comprendre ce qu’on fait.
 
Vous pensez que les " BS " sont super contents d'être pauvres de même ? C'est une extrême minorité qui le sont et qui se complaisent . On va écœurer tout le monde pour ça ? En plus , le gouvernement , avec son austérité et ses mesures draconiennes est un des premiers coupables de la perte d'emplois de dizaines de milliers de gens. C'est pas vrai que ce sera ces "yesman" là qui vont dire aux pauvres où aller habiter , quoi accepter comme travail ...etc etc...
 
 
 
 
Vous croyez que je rigole ? Je dirais même que l’ONU devrait s’intéresser au fait que , indirectement , le gouvernement met les mal pris dans un tel état de pauvreté qu’il les entretient dans la misère et la conséquence directe de ça est une avalanche incroyable de diagnostiques de maladie mentale . En mangeant tellement mal et en étant aussi négligés physiquement par leur pauvreté , les assistés sociaux sont forcés d’aller se chercher un diagnostique pour avoir le 100-150 $ de plus et réussir ainsi à manger. C’est une forme d’assassinat lent des gens mal pris. Ensuite , quand les pauvres sont gazés durs , on “ park “ ces gens de façon permanente sur des produits régulateurs d’humeur qui décrissent tellement la santé qu’ils meurent à 45 ans d’une crise de cœur. Ils “ débarrassent ” donc plus vite le plancher . Ces produits médicaux vident la caisse d’assurance maladie de l’équivalent qu’il nous en couterait pour donner un minimum de survie réaliste aux assistés sociaux. Ainsi , ils auraient les moyens de manger et quand on a le ventre plein , on a le temps de développer des ambitions ( au lieu d’entretenir des troubles mentaux le ventre vide et l’estime à zéro ). Quand on peut laver son linge et se présenter bien propre devant un employeur , c’est moins insultant que de passer sa vie avec du linge crotté à perdre graduellement estime de soi ....jusqu’à ce qu’il n’en reste plus . Pensez-vous que ce gouvernement pourra persuader des gens aussi maltraités de déménager , les déraciner de leur cercle social sans se tirer dans le pied financièrement .. . . et moralement ?
 
Je vous indique qu’on perd de l’argent en gardant le chèque aussi bas . C’est un cercle vicieux et quand on a le ventre vide , que c’est IMPOSSIBLE D’ARRIVER , même une personne comme moi irait chercher un diagnostique ( et je n’aurais pas de misère à faire un psychose le ventre vide depuis 8-10 jours ). Je suis au moins capable de l’avouer.
 
Vous me direz que le PLQ offre aussi des incitatifs financiers pour suivre des programmes de réinsertion à l’emploi mais ces mécanismes seront orientés en fonction de leurs besoins , ils vont former les gens pour être la chair à canon de McDonald à des salaires de misère... pour combler les emplois que personne ne veut , là ou les employeurs méprisent le personnel. Ainsi , pourquoi l’industrie changerait d’attitude puisqu’elle aura toujours de la main d’œuvre amenée par Emploi-Québec ?
 
“ On peut négliger des employés au salaire minimum , c’est pas grave , le gouvernement va forcer du monde à postuler ici . ”
 
C’est le message qu’on va lancer dans le marché de l’emploi alors les conditions de travail pourraient empirer pour toute la classe pauvre des salariés. Quand les mal pris auront compris que le gouvernement veut tous nous mettre sur les antidépresseurs et nous former pour travailler toute notre vie dans une sandwicherie, évitant par la porte d’en arrière d’augmenter le salaire minimum , les assistés sociaux vont envoyer promener ce gouvernement et on ne sera pas plus avancé.
 
Y A-T-IL ENCORE UN PILOTE DANS L’AVION LIBÉRAL ?????
 
OÙ EST L’ÉLITE INTELLECTUELLE DU PLQ ????
 
EST-CE QUE DES GENS RÉFLÉCHISSENT DANS CE PARTI ?
 
Tant de questions auxquelles nous avons déjà la réponse mais le simple fait de les poser soulage en moi le sentiment de honte que j’ai quand je regarde la tournure des choses au Québec depuis que le PLQ y fait la pluie et le beau temps .... où plutôt , la pluie et le froid social.
 
 
 
Marc-André Noiseux


Date : 2015-11-22 19:19:49


ATTENTION : Ceci est un blogue agrémenté d'une zone humour et n'est pas une page journalistique officielle. J'y véhicule des opinions ou analyses de notre société avec lesquelles on peut être en accord ou en désaccord .Je ne cherche pas à me faire des amis mais à décrire des réalités avant tout. Je ne suis pas responsable de vos traumatismes personnels. Sur cette page, je critique les religions, lobbies pharmaceutiques, politiciens etc . Évidemment , tout le contenu de ma zone humour doit être pris à la légère et chaque gag est bien expliqué par la suite donc si vous voyez de la haine gratuite dans mes textes, je crois que vous en comprenez mal le sens et dans ce cas, je ne peux en être tenu responsable. Je suis cru mais je ne balance pas d'insultes gratuites qui ne trouvent aucun fondement moral.