Cette guerre n'a rien à voir avec l'Islam ...

Publié le 2015-11-29 00:09:33 par Marc-André Noiseux

Depuis que les attentats se multiplient du côté des djihadistes, on ressent de plus en plus un malaise dans la population non-musulmane. Immédiatement, ai-je envie de dire, ce malaise a été identifié par nos bien-pensants comme de l’islamophobie, un mot qui nous était jusqu’à tout récemment inconnu mais qui est maintenant utilisé à toutes les sauces par des lobbies victimaires. Il n'y a qu'à penser à Semah Jebbari du Forum Musulman Canadien qui est récemment partie en vrille avec une photo agressive , insinuant que les musulmans sont esclavagés en sol Québécois. 



Depuis que les choses sont dites par nos médias et que Sainte Françoise David a fait passer une motion pour dire que le peuple québécois était raciste et islamophobe, une sorte de tabou s’est emparé du débat religieux. Ça se voit également un peu partout sur la planète. On ne parle plus de l’État Islamique mais de Daesh pour éviter de dire le mot Islam. À chaque attentat d’un djihad, des musulmans sortent dans la rue avec des pancartes : « Pas en mon nom » alors que les actes meurtriers sont directement perpétrés pour appliquer à la lettre la parole du prophète de tous les musulmans. Les terroristes ne déforment pas le coran, ils l’appliquent au mot, comme on applique un livre lorsqu’on est persuadé que c’est la voix de dieu qui l’a dicté. C’est le principe même de l’endoctrinement.

Quand on le lit jusqu’à la fin, on comprend que le coran, par son outil magnifique qu’est l’abrogation, représente un manuel hautement sectaire à l'origine. Il est décrit comme un livre de paix parce que les croyants modérés ont décidé d’appliquer uniquement les versets qui leur plaisent, ceux se trouvant majoritairement au début de la « révélation ». Mais que se passe-t-il lorsque des musulmans qu’on persuade que Dieu est à l’origine de ce livre, décident d’en appliquer les principes intégralement (incluant la partie médinoise) ?

Depuis quelques temps, une poignée de gens agnostiques comme moi ont décidé de lire le coran pour se faire une opinion d’eux-mêmes de Mahomet et pour comprendre comment il se fait que partout où cette religion devient majoritaire, on assiste à des tragédies et des tueries sauvages. Se pourrait-il que les politiques extérieures ne soient pas 100% responsables de ces boucheries systématiques ? Certains bien-pensants de notre société tentent de nous faire avaler que tout ce bordel arrive uniquement à cause de l'occident et l'Amérique qui vendent des armes aux saoudiens.

Quand des personnes entrent dans une salle de spectacles en criant « Allah Akbar » et mitraillent des humains sous le prétexte qu’ils écoutent de la musique... que ces cérémonies sont interdites par les lois d’Allah, je pense que nier l’aspect religieux du crime, c’est vraiment jouer à se mettre la tête dans le sable. Quand une milice organisée débarque chez Charlie Hebdo et décapite des gens parce qu’ils ont caricaturé Mahomet, toujours en criant « Allah Akbar », on peut continuer à se mentir pour flatter les musulmans modérés et dire que la religion n'a rien à y voir ou à l'inverse , on peut analyser le problème sous 2 angles , ceux de la politique et de la religion ... oui la religion avec un grand R .

 

 

 

Un peu d’algèbre

( X + X  )  *  Y = ???  

Vous avez une proposition algébrique à 2 variables  et au résultat inconnu comme ici-haut. On peut facilement trouver la réponse à cette équation mais si vous masquez une des variables, vous ne pouvez plus la résoudre. Comment certains américains et européens pensent sortir de crise en éjectant une des variables de l’équation menant à cette guerre ? Bien évidemment que les gouvernants de l’occident et de l’Amérique profitent depuis trop longtemps de la naïveté religieuse de ces peuples musulmans mais de leur côté, les rois saoudiens sont souvent plus occupés à construire des mosquées en or ou des centres de skis intérieurs en plein milieu du désert … qu’à investir leur argent dans l’éducation et la technologie. Les gouvernements et milices musulmanes dépensent des millions de dollars en « police des cheveux » qui vérifient les voiles dans la rue ou pour espionner qui fait le ramadan et qui y déroge. C’est certain que les profiteurs du monde entier y voient un peuple facile à manipuler. Pendant que le musulman se demande s’il a le droit d’avaler sa salive durant le Ramadan, les peuples de l’occident et de l’Amérique se servent dans le pétrole et le reste.

Malgré cette constatation, on ne peut simplement pas résoudre le conflit en se retirant de tous les pays musulmans et en laissant le temps aller ... même en interdisant aux multinationales de leur vendre des armes. Je pense que vous ne comprenez pas à qui on a affaire. Ces gens peuvent fabriquer des bombes avec un peu d’engrais et quelques autres produits basiques qu’on retrouve un peu partout en claquant des doigts. Ils trouveront une façon de frapper si c’est ce qu’ils veulent.

La médaille a toujours eu 2 faces

Tout n’est pas de la faute des occidentaux et leurs alliés. La médaille a deux faces et la religion occupe une des deux faces, que vous  le vouliez ou non. Les politiciens disent : « Ce n’est pas une guerre religieuse mais idéologique. » Ça me semble complètement bidonné comme discours. C'est un laïus populiste visant à éviter de blesser les gens sauf qu'au bout de la ligne , ça a comme effet la confortation du déni de certains.



Sourate 9 v29 : " Combattez ceux qui ne croient pas en Allah, qui ne considèrent pas comme illicite ce qu'Allah et son prophète ont déclaré illicite (...) jusqu'à ce qu'ils paient, humiliés et de leurs propres mains le tribut. "

Sourate 5 verset 33 : " la récompense de ceux qui font la guerre à Allah (...) c'est qu'ils soient tués ou crucifiés, ou que soient coupés leurs mains ou leurs pieds (...) "

Sourate Tawba, verset 123 : " Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu’ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu’Allah est avec les pieux. "

Sourate 31 verset 6 :  Allah le Très-Haut dit " Et, parmi les hommes, il est (quelqu'un) qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d' Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant.. "

Sourate 9 verset 5 : Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

Sourate 48 verset 16 : Dis à ceux des Bédouins qui restèrent en arrière : " Vous serez bientôt appelés contre des gens d'une force redoutable. Vous les combattrez à moins qu'ils n'embrassent l'Islam. Si vous obéissez, Allah vous donnera une belle récompense, et si vous vous détournez comme vous vous êtes détournés auparavant, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux ".

Sourate 2 verset 154 :  Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d'Allah qu'ils sont morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en êtes inconscients.

Sourate 76 verset 4 :  " Nous avons préparé pour les Infidèles, des chaînes, des carcans et un brasier ".

Sourate 5 verset 90 :  "Ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu'une abomination, oeuvre du Diable. écartez-vous en, afin que vous réussissiez."



Continuer de me dire que les terroristes de Daesh n'ont aucun lien avec l'Islam alors que je n'ai pas encore abordé la Sîra , ça commence presque à être comique. Que dire du paradis cité dans les hadiths de Mahomet , un bordel à houris , plein de vierges destinées à combler tous les besoins des barbus pour l'éternité ...

Quand Daesh utilise des sourates du coran pour commettre ses atrocités , ce sont des vraies sourates dans le vrai coran et elles entrainent à agir de la sorte.  C’est bien plaisant la géopolitique mais on n’a plus le temps de jouer au jeu «  Qui a vendu le plus d'armes à Daesh... qui est le plus coupable ? » . Ce que je sais par contre, c’est que ce n’est certainement pas Barak Obama qui est allé dans le passé avec une machine à voyager dans le temps pour écrire le coran et la sirâ de Mahomet qui provoque des égorgements et des tueries depuis plusieurs centenaires. À ce que je sache , ce n'était pas une question de pétrole non plus si Mahomet se délectait de la mort de son propre oncle il y a plus de 1000 ans et fantasmait sur ses souffrances à lui et à sa femme dans le coran . Le pétrole n'est pas responsable des propos disgracieux de Mahomet concernant la valeur de la parole d'une femme au tribunal et d'une tonne d'autres choses qui se trouvent dans le coran , qui sont problématiques. Quand exactement va-t-on se donner le droit de reconnaitre que la religion musulmane est basée sur des textes guerriers qui causent problème en 2015 ?

Jésus a abrogé les atrocités de l'ancien testament en demandant de ne plus reproduire les violences passées , de tendre la joue à notre adversaire. Qui va faire le ménage dans les écrits de Mahomet puisque c'est le messager d'Allah lui-même qui raconte des conneries ? Qui va abroger les absurdités de cet homme qui est mort et ne peut revenir lui-même sur sa parole ?

Ça prend la naissance d'un nouveau prophète .... ou la mort de l'Islam mais ça m'apparait évident que le déni collectif au sujet du coran n'est plus une solution . 

 

Marc-André Noiseux



Date : 2015-11-29 00:09:33


ATTENTION : Ceci est un blogue agrémenté d'une zone humour et n'est pas une page journalistique officielle. J'y véhicule des opinions ou analyses de notre société avec lesquelles on peut être en accord ou en désaccord .Je ne cherche pas à me faire des amis mais à décrire des réalités avant tout. Je ne suis pas responsable de vos traumatismes personnels. Sur cette page, je critique les religions, lobbies pharmaceutiques, politiciens etc . Évidemment , tout le contenu de ma zone humour doit être pris à la légère et chaque gag est bien expliqué par la suite donc si vous voyez de la haine gratuite dans mes textes, je crois que vous en comprenez mal le sens et dans ce cas, je ne peux en être tenu responsable. Je suis cru mais je ne balance pas d'insultes gratuites qui ne trouvent aucun fondement moral.