Vivre en logement selon un asperger, un évincement progressif de notre milieu de vie

Publié le 2018-01-05 18:33:48 par Marc-André Noiseux

[ Je sais que possiblement , certains proches sont tannés que je mentionne souvent avoir un TSA mais ça vous passera. Moi j'ai besoin d'expliquer en quoi notre société est étrange et ça passe par expliquer des aspects de mes perceptions , si je veux qu'un jour on nous accepte correctement.  ]

Je comprends au départ mal le principe des augmentations de loyer pour des choses essentielles comme un bain usé depuis 12 ans. Le bain qu'il va installer en échange d'une augmentation , moi je vais payer à l'infini si je reste là ? C'est donc un évincement progressif de mon milieu de vie auquel on me soumet chez la plupart des locateurs. Je n'ai pas le choix de partir un jour. Un moment donné , le lavabo va briser, le plancher de tapis sera à refaire, la porte d'entrée va craquer, le toit va couler. Tout ça , ils vous le chargent ( presque toujours trop cher de beaucoup )... à l'infini ? Ça ne revient pas en arrière. Une fois remboursés sur l'entretient ... ils continuent à recevoir votre argent ... jusqu'à ce que vous vous tanniez et sacrez votre camp. C'est un évincement dans le sens du terme , pas autre chose, surtout pour quelqu'un qui aime vivre au même endroit longtemps comme la plupart des autistes aimant leurs habitudes. C'est beaucoup plus rapide que l'augmentation du coût de la vie ce que des propriétaires chargent aux locataires. ... la plupart des propriétaires que j'ai pu analyser.

 

 

Quelqu'un après 15 ans , il ne veut plus de son loyer. On va lui charger le prix d'un loyer fraichement construit pour un loyer ordinaire un peu réparé dans la salle de bain qui continue de craquer de partout ... avec une galerie qui s'écaille et du tapis bon marché.... pour 650$ par mois . Votre petit 3 et demi devient un boulet. Allez vivre dans un nouveau 3 et demi de la famille Robin , facturé 700$ par mois et tombez dans la marmite de l'inflation avec nous ... dans notre délire du millénaire.  Votre toilette a simplement sa clanche de brisée ( 7$ chez Wal Mart )  ? On change la toilette ! Rien de trop beau pour les gestionnaires dauphins de la finance. À chaque fois qu'ils la changent , ils augmentent votre loyer à l'infini .... jusqu'à votre départ et à votre départ , que fera le proprio ? Il tentera d'avoir encore plus du nouveau locataire.  

 

Les propriétaires disent que ça n'a pas d'allure le peu que la Régie leur permet dans les médiations mais ... réalisent-ils qu'en plus de faire de l'argent sur nos loyers , certains chargent tellement cher leurs augmentations qu'ils font de l'argent en fou , juste en réparant celui-ci ? ... parce que vous payez à l'infini et l'autre d'après aussi. N'allez pas croire que le proprio ira abaisser son loyer pour un nouveau à moins d'être très mal pris. Il sait qu'il peut demander plus sans problèmes. ... il le fait en général et de plus que l'augmentation du coût de la vie dans beaucoup de cas.

 

Je commence à réaliser que le logement , c'est la clique du siècle à venir , c'est là l'arnaque. C'est une pression aussi puissante sinon plus que la création d'intérêts des banques si ça se trouve sur un marché . ... et ce sont presque toujours les mêmes qui s'enrichissent : des avocats , des assureurs , agents immobiliers devenus actionnaires ... qui ont souvent des paradis fiscaux , des comptes à numéro pour passer plus facilement entre les mailles du système ( regardez à qui vous payez ) .

 

Ces propriétaires vont se victimiser à l'émission Denis Lévesque ( ou une autre du genre ) et s'épancher en ondes en traitant la Régie du Logement comme une soupe populaire de pauvres criards désillusionnés mais si la Régie existe , c'est que la pression sur le marché des augmentations " magiques " a un tel impact que l'économie pourrait être rapidement menacée selon ma perception. Des économistes répondraient mieux que moi à ce niveau, j'en conviens. Les taux suggérés en médiation par la Régie sont étudiés et je ne les trouve pas loin de la réalité d'une classe pauvre ou moyenne majoritaire. Tout travaux d'entretien normal d'usure du temps ne peut pas être considéré comme un achat que le locataire fait. L'inflation qui est déjà créée par tout ça n'a pas de bon sens si on prend la logique au plan de celui qui vit en logement. C'est un évincement à moins que vous refusiez systématiquement des augmentations injustifiables devant la Régie comme je fais. ... et encore , le locateur peut faire du harcèlement , finir par vous avoir à l'usure.

 

Une part matérielle de logis universelle ajustée en fonction de l'économie et non le contraire ???? 

Rendu avec un pareil système de magouilles , je dirais que tous les québécois devraient avoir une part matérielle de logis admise par le gouvernement . C'est à dire que au fil de sa vie , on paie l'équivalent d'un loyer à un consortium de surveillants financiers assistés d'informatique poussée et chaque citoyen a droit à un milieu de vie sain minimum dont le prix est calculé par l'état en fonction de sa part acquise. Un jour , le citoyen qui cotise moins a toujours un appartement décent pour vivre , l'état lui reconnait sa place . Celui qui choisit de mettre plus que la part salariale habituelle peut vivre dans plus grand que le besoin décent définit. Ça veut dire une piscine creusée etc etc aussi qu'il peut acheter en argent ensuite. Il n'y a plus d'augmentations de loyer destinées à des profits. Les propriétaires sont remboursés par l'état un montant fixe par type de loyer et doivent assumer des normes minimales de qualité des matériau. Là , on contrôlerait cette espèce d'inflation débile créée par les plus avares. On se fait un peu complices de ça en ne demandant pas à l'état une réforme majeure et en ne contestant pas assez souvent une augmentation exagérée à la Régie du Logement. C'est votre droit et si le propriétaire ne peut pas justifier, c'est la régie qui tranchera.

Vivre quelque part n'est pas sensé être une éviction graduelle. Ça doit se passer autrement. Je ne demande pas que toute l'économie devienne une dictature mais le logement , je suis désolé, ça me semble être devenu la mafia du millénaire. Une simple baignoire à changer avec un petit muret de rien et on vous augmente de 35$ à l'infini. ... jusqu'à écœurement quand le plafond va couler et qu'on vous demandera un autre 35$ l'année suivante ( lui aussi chargé à l'infini ... jusqu'au départ par écoeurement ) , encore à contester devant la régie pour ne pas finir " pressé comme un citron en jus " . Incroyable !

Je sais , je ne raisonne pas comme l'humain moyen mais ... ce serait peut-être une bonne chose que quelques uns ouvrent les paupières pour me lire et tendent l'oreille pour m'entendre.

 

Auteur : Marc-André Noiseux



Date : 2018-01-05 18:33:48


ATTENTION : Ceci est un blogue agrémenté d'une zone humour et n'est pas une page journalistique officielle. J'y véhicule des opinions ou analyses de notre société avec lesquelles on peut être en accord ou en désaccord .Je ne cherche pas à me faire des amis mais à décrire des réalités avant tout. Je ne suis pas responsable de vos traumatismes personnels. Sur cette page, je critique les religions, lobbies pharmaceutiques, politiciens etc . Évidemment , tout le contenu de ma zone humour doit être pris à la légère et chaque gag est bien expliqué par la suite donc si vous voyez de la haine gratuite dans mes textes, je crois que vous en comprenez mal le sens et dans ce cas, je ne peux en être tenu responsable. Je suis cru mais je ne balance pas d'insultes gratuites qui ne trouvent aucun fondement moral.